Rock et tourmentée, sa musique à fleur de peau nous touche profondément. Boxeur poids plume, le chanteur fragile poursuit sa route. En toute indépendance.

Raphaël a une gueule et une voix d'ange mais aime se battre sur les rings. Son album "Super welter" est punchy et onirique. L'occasion pour le chanteur de se révéler tout en variant les coups, entre force et douceur.

Le chanteur révélé par le tube Caravane présente un grand album torturé, Super-Welter (poids mouche en boxe). L'occasion de lui demander de piocher au hasard 7 numéros dans une grille de 49. Chacun correspondant à une question...

Chanson. Son nouvel album s’appelle « Super Welter » et Raphaël a réussi une belle opération coup-de-poing. Un disque intense et singulier, et pourtant très actuel.

PROPOS RECUEILLIS PAR NATALIE GROSSKOPF

Comme il fait de la boxe, même en catégorie super-welter comme le proclame son nouvel album, on ne lui dit pas franchement, mais on a toujours considéré Raphael comme un chanteur de variété déguisé en rockeur de salon, un poète étriqué explorant rarement plus loin que son nombril. On le sentait comme ces marins d’eau douce, se gargarisant de grands départs et de fortes houles mais ne s’éloignant jamais des côtes rassurantes : un peu comme un Murat, un Bashung, un Manset dont on aurait coupé les ailes, dont la bonne éducation aurait interdit le vertige du vide.

Deux ans après « Pacific 231 », le chanteur signe avec « Super Welter », sorti ce lundi 22 octobre, l'album le plus abouti de sa carrière entre rock rêche et ambiances cinématographiques.

Johnny Thunders, la prose de Steve Tesich, les films et pièces de théâtre de sa femme Mélanie Thierry, les grandes brasseries Bruxelloises, the Big Lebowski… Le chanteur français, auteur de « Super Welter » nous livre ses bons plans culturels.

Sorti le 22 octobre 2012

Avec le très réussi « Super-Welter », le chanteur surprendra, agacera ou brillera.Nous lui avons rendu visite dans son studio parisien.