PARTAGER
 C’est terrible, je viens de ressortir des photos de la tournée que l’on a faite ensemble à l’époque des Aventuriers d’un autre monde . C’était un type merveilleux qui chantait comme un tueur. Il va laisser un vide immense, c’est le plus grand, le plus créatif, le plus généreux aussi. Il était d’une bonté absolue. Il renversait trois cendres sur une table et il veillait à ce que le serveur ne soit pas obligé de nettoyer, le faisait lui-même. Sur scène, à ses côtés, on se sentait sans doute petit, mais aussi grandi, parce que son génie vous éclaboussait, vous tirait vers le haut, vous inspirait. Il était question, un moment, que je travaille sur son dernier album Bleu Pétrole. Il était venu chez moi, on avait essayé des morceaux ensemble. Il essayait de m’aiguiller, mais je crois que je lui proposais trop à la manière de Bashung. Et ça, il n’en voulait pas. C’est un rendez-vous manqué et cela restera l’une des grandes frustrations de ne pas avoir pu écrire une bonne chanson pour lui.